Les stucs

Il y a 3 types principeaux de stucs

Le stuc blanc: plâtre,chaux grasse,gaché à l'eau de colle pour des revêtements rarement employés à se jour.

Le stuc à la chaux:plusiueurs dénominations leur appartiennent,fresque,stuc antique,stuc romain,marmorino,vénitien.....ces stucs réalisés en couches successives d 'un mortier de sable ( de rivière) de chaux grasse, pour finir par une couche de chaux et de poudre de marbre, ces 2 dernières pouvant être colorées de pigments naturels,puis la dernière éventuellement cirée.

Les stucs au plâtre:réalisés autrefois avec des plâtres alunés (ciment keene ou anglais) et maintenent avec du plâtre à mouler, gâcher à l'eau de colle,ou de plâtre en commande spéciale.

Le stuc pierre: pour imitation de la pierre, plâtre de moulage,graine de pierre calcaire, eau de colle,et faible dosage de pigements pour la teinte.Pose de ce mortier sur le support, puis dressé et taillé avant la prise, et une fois sec ponçage et polissage suivant la finition voulue, et bien sur traçage des joints selon l'appareillage voulu.

Le stuc marbre:imitation ou interprétation de marbres de grands volumes, il est composé de plâtre de moulage, eau de colle et pigments. Gâché sur table et composé en dégradés de teintes et recomposé en cailloux,graines et sauces,ces éléments reconstitués en pain et coupés en tranches sont posés sur le support ( préparé par le stuccateur) .La surface est dressée et taillée avant la prise . Le stuc une fois durci,sera ponçé et poli sept à huit fois avec entre chaque ponçage et polissage, rebouchage des trous. Une fois très sec il sera ciré à la cire d'abeille. A noter que le stuc marbre ne contient jamais de poudre de marbre.      

Scagliola:les scaglioles ou marqueteries,sont realisées sur des panneaux de stuc marbre, à mi ponçage du stuc de fond ,le motif voulu sera dessiné puis creusé de quelques millimétres et comblé d'un stuc de teinte différente,ainsi de suite avec chaque motif et teinte choisie. Les scaglioles (écaille en italien) demandent une très grande rigueur de mise en oeuvre dans l ensemble de son élaboration.      

Historique du stuc marbre: il est admis que cette technique des stucs marbres et scaglioles est née vers la moitié du xvi ème siècle à Carpi et Florence à l'époque de Ferdinand 1 de Médicis en complément des marqueteries de pierres dures héritières de l'antique "opus sectil" des Romains . Le stuc marbre et la scagliola vont largement se répandre en Europe et dans des régions pauvres en marbre . L'Allemagne en fait grand usage,exemple la Reiche Kappel en Bavière intégralement décorée en scagliola . En France ,l'un des plus beaux exemplese est J.A Lombard de Marseille pour le coeur de la Basilique de la Ste Baume à St Maximin(1684) et la chapelle du palais de la Berbie à Albi en 1688. La contre réforme marque un essor nouveau dans cette pratique ,Autriche ,Allemagne,Pologne,Angleterre,et divers pays Européens.A partir du règne de Louis xv le stuc marbre est très employé dans les monuments de prestige,Palais Royal,château de Maison Laffitte,palais de Rohan à Strasbourg,l'Archevéché d'Aix en Provence et nombreuses Eglises notamment à Paris.Au siècle suivant dans les hotels particuliers,halls d'immeubles bourgeois ext... Le début du xx ème siècle marque,avec la mécanisation de l'extraction et le transport du marbre la quasi disparition de cet artisanat.Actuellement quelques artisans ,rares,continuent la tradition pour la restauration du patrimoine,la création contemporaine.Mais il est dommage que les donneurs d'odres ne fassent pas appel plus souvent à cet art,qui permet de faire des surfaces et volumes hors normes sans joints ni raccords ,ou de copier des marbres dont les carrières sont epuisées .      

Alain Maret     (mof stuccateur)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×